• "M"

    Magnétopause

    Appelée aussi "arc de choc" (ou "Bow shock"), c'est la limite du champ magnétique d'un astre (étoile ou planète par exemple). Dans le système solaire, un astre dépassant cette limite ne sera donc plus sous influence magnétique du Soleil mais restera toujours sous son influence gravitationelle.

    Magnetosphère

    Zone entourant un astre dans laquelle se produit une activité magnétique. Chaque astre possède un champ magnétique sous forme d'une sphère parfois allongée comme une comète due à des perturbations (vent solaire...). Sur Terre, la magnétosphère nous protège des particules solaires et donne naissance à de très belles aurores polaires, lorsque certaines de ces particules percent le champ magnétique par les pôles.

    Magnitude absolue

    La luminosité d'un astre varie avec sa distance à la Terre. Pour créer une base de référence, une distance standard a été définie, fixée à 10 parsecs ou 32,6 années de lumière. La magnitude absolue exprime l'échelle de luminosité qu'aurait cet astre s'il se trouvait à la distance standard.

    Magnitude

    Echelle de mesure de la brillance d’un astre. Cette échelle de valeur présente la particularité d’avoir des valeurs positives mais aussi négatives: plus le chiffre est bas, plus l’astre est brillant. A l'inverse si le chiffre est haut, l'astre sera de moins en moins brillant. L'oeil humain est capable d'observer des astres de magnitude 6,5 au mieux de sa forme et avec un ciel parfaitement pur.

    Quelques exemples:

    - L'étoile la plus brillante du ciel, Sirius est de magnitude -1,5
    - Vénus atteint une magnitude maximale de -4,6
    - La pleine Lune est de magnitude -12,6
    - Le Soleil est de magnitude -26,7

    Petit plus:

    - Le quasar le plus lumineux est de magnitude 12,6
    - Le télescope spatial Hubble est capable d'observer des objets allant jusqu'à la magnitude 30

    Marée

    Le changement quotidien du niveau de la mer, dû au fait que la Terre est soumise à la force de marée du Soleil, mais aussi à l’attraction gravitationnelle de la Lune.

    Masse

    La masse est la grandeur positive intrinsèque d'un corps, intervenant directement dans le principe fondamental de la dynamique (référence à la deuxième loi de newton). A ne pas confondre avec le poids dont la valeur est indiquée selon la pesanteur de l'astre. Par exemple, vous auriez la même masse sur la Terre et la Lune, mais pas le même poids car la pesanteur sur la Lune est 6 fois moins élevée que sur notre planète. Donc vous ne perdrez pas de kilos en allant sur l'astre sélène mais vous vous sentiriez plus légers ^^

    Masse solaire

    La masse solaire est l'unité de mesure de masse conventionnellement utilisée pour exprimer les masses des corps célestes massifs et des structures formées d'étoiles (galaxies, amas globulaires...). On attribue au Soleil une masse 332.270 fois plus importante que celle de la Terre. Selon les estimations, le Soleil représente à lui seul plus de 99% de la masse totale du système solaire.

    Matière

    La matière est ce qui compose tout corps réel. Les quatre états les plus communs de la matière sont l'état solide, l'état liquide, l'état gazeux et l'état plasmatique. La matière occupe de l'espace et possède obligatoirement une masse et donc suivant cette logique tout ce qui possède une masse est de la matière.

    Méridien

    En géographie, un méridien est un demi cercle imaginaire tracé sur le globe terrestre reliant les pôles. Deux points de la Terre situés sur un même méridien ont ainsi la même longitude.

    En astronomie, un méridien est un grand cercle imaginaire tracé sur la sphère céleste, passant par les pôles. L'ascension droite, est repérée par les méridiens célestes.

    Météore

    Phénomène atmosphérique étudié par la météorologie, et n'étant en aucun cas un astre à proprement parlé. Le météore possède un sens large et peu être appliqué à plusieurs phénomènes comme la trainée laissée par une étoile filante, une aurore polaire, un arc-en-ciel, mais aussi les éclairs, les nuages...

    Météorite

    Objet solide provenant de l'espace retrouvé au sol. Il sagit des restes d'un astéroide ou d'un météoroïde qui a resisté à l'échauffement de son entrée dans l'atmosphère d'une planète.

    Milieu interstellaire

    Le milieu interstellaire constitue l'espace entre les étoiles au sein d'une galaxie et se fond au milieu intergalactique proche (espace entre les galaxies). Il est essentiellement composé de gaz (99%), de rayons cosmiques et de poussières (- de 1%). Le gaz n'y est pas réparti de façon homogène.


    Tags Tags : ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :