• Des roches venues de l'espace.

    Astéroïde, Comète, Météore, Météorite, Météoroïde... comment s'y retrouver au milieu de tous ces termes ? Voilà un guide qui vous permettra de ne plus vous tromper lors de l'utilisation de l'un d'eux.

    Les Astéroïdes:

    Les astéroïdes sont de petit corps du système solaire composés de roche, de métaux et parfois de glace.
    Ils sont de forme irrégulière (souvent appelés patatoïdes, dû à leur forme de pomme de terre) et leurs dimensions varient de quelques dizaines de mètres à plusieurs kilomètres.

    On en dénombre près de 600 000, dont une grande majorité évolue dans la ceinture d'astéroïdes, située entre Mars et Jupiter. On en retrouve également sur certaines orbites de planètes comme les Troyens de part et d'autre de Jupiter et au-delà de l’orbite de la planète Neptune dans une zone appelée la ceinture de Kuiper. Les astéroïdes présents dans cette dernière sont plus riches en glace qu'en métaux et en roche, ce qui les apparente à des noyaux de comètes. La seule différence est qu'ils sont (en général) inactifs.

    La ceinture d'astéroïdes est en quelque sorte une zone de recyclage du système solaire. Les astéroïdes sont en effet des restes inutilisés du disque protoplanétaire qui ne se sont pas regroupés pour former des planètes.

    Une sous-catégorie d'astéroïdes, les Géocroiseurs:

    Les géocroiseurs sont des astéroïdes croisant l’orbite de la Terre, durant leur périple dans l'espace. Ce sont des objets potentiellement dangereux, à cause du risque de collision, et ils sont surveillés en permanence par certains programmes, en grande partie américains. Il faut tout de même savoir qu'actuellement les astronomes ne surveillent que 5 % des géocroiseurs ! Certains programmes se développent actuellement et seront opérationnels vers 2015. Ils permettront de faire passer ce chiffre à 15 voire 20 %.

    Les Comètes:

    Les Comètes sont des objets gravitant aux confins du système solaire dans les régions les plus froides de celui-ci, là où le Soleil ne ressemble qu'à un tout petit point dans le ciel. Ces astres sont essentiellement des mélanges de glace et de poussière (comme des boules de neige sâle) qui en se percutant les uns les autres ou en se retrouvant perturbés par un autre astre plus gros, vont être éjectés de leur zone d'origine, vers l'intérieur du système solaire. Ils vont alors se rapprocher du Soleil et peu à peu se heurter à son intense chaleur. À ce moment-là les comètes ne fondent pas mais se subliment, c’est-à-dire qu'elles passent d'un état solide à un état gazeux, sans passer par l'état liquide. Elles développent alors une chevelure pouvant s'étendre sur plusieurs millions de kilomètres dans l'espace.

    Il existe plusieurs catégories de comètes:

    - les Comètes Joviennes: ce sont des comètes dont la révolution autour du Soleil est inférieure à 20 ans, ayant en général subi une influence de la planète Jupiter. Ces comètes seront visibles plusieurs fois au cours d'une vie humaine.

    - les Comètes de courte période: ce sont des comètes ayant une orbite comprise entre 20 et 200 ans. Certaines d'entre elles seront donc, tous comme les comètes Joviennes, visibles plusieurs fois au cours d'une vie humaine. Elles proviennent de la ceinture de Kuiper située au-delà de Neptune. Exemple: la comète de Halley avec une période 76 ans.

    - les Comètes de longue période: ce sont des comètes ayant une orbite supérieure à 200 ans. Il est donc impossible de voir l'une de ces comètes deux fois au cours d'une vie humaine.
    Exemple: la comète Hale Bopp possède une période de 2537 ans.
    Ces comètes proviennent essentiellement du Nuage de Oort, un vaste ensemble sphérique situé bien au-delà de l'orbite des planètes et de la ceinture de Kuiper.

    - les Comètes non-périodiques ou Nouvelles Comètes: certaines de ces comètes ne proviennent pas du système solaire. Elles sont "injectées" à l'intérieur de celui-ci par le déplacement d'un astre à proximité (une étoile par exemple). D'autres proviennent bien de la ceinture de Kuiper ou du Nuage de Oort mais ont subi des perturbations importantes ayant bouleversé considérablement leur orbite. Dans un cas comme dans l'autre, ces comètes ne feront qu'un seul et unique passage avant d'aller se perdre dans la galaxie, d’où le terme de non-périodique.


    Les Météoroïdes:

    À ne pas confondre avec les météorites ! Les météoroïdes sont des débris d'astéroïdes, de comètes ou de planètes qui errent dans l'espace interstellaire. Sont considérés comme météoroïdes, uniquement les objets d'une taille sensiblement supérieure à un grain de poussière et très inférieure aux astéroïdes.
    Ces objets sont destinés à entrer en collision avec une planète. Ils donnent naissance à un phénomène bien connu: le météore !


    Les Météores, Étoiles filantes et Bolides:

    Tout d'abord, il est très important de saisir le sens exact du terme météore. Un météore n'est pas l'astre qui donne naissance aux étoiles filantes, c'est le phénomène lumineux qui lui est associé ! Un météore peut être de toute autre nature: brume, pluie, arc-en-ciel, aurore polaire, éclair, foudre... Lorsqu'un météoroïde entre dans l'atmosphère d'une planète, la matière crée un échauffement. Une bulle de gaz ionisé se forme alors autour de la particule. Lorsque cette bulle se rompt, elle déclenche un flash. C'est ce flash que nous observons qui est appelé étoile filante ou météore et non pas l'objet en lui-même !
    Le météore n'est pas non plus un stade intermédiaire entre l'étoile filante et le bolide. On pense souvent à tort que le bolide est un objet plus gros que l'étoile filante, alors qu'en réalité il n'est pas obligatoirement plus gros, mais plus lumineux. Un météoroïde peut être très petit mais selon sa vitesse et l'angle d'entrée dans l'atmosphère, il peut donner naissance à un flash très important pouvant être très impressionnant.
    Voici une petite astuce: afin de savoir si vous observez une étoile filante ou un bolide, il vous suffit d'estimer la magnitude de l'astre, c'est à dire sa brillance. Si cet objet a une magnitude égale ou supérieure à - 4 on dit que c'est une étoile filante, si l'objet à une magnitude inférieure à - 4 (c'est à dire plus brillant que la planète Vénus) c'est alors un bolide. Le flash de l'étoile filante est donc un météore tout comme celui d'un bolide, il n'y a pas de différence en dehors de la brillance 

    Les Météorites:

    Une météorite est une roche retrouvée sur le sol d'une planète. Elle résulte de l'entrée dans l'atmosphère d'un météoroïde ne s'étant pas totalement désintégré. Il existe plusieurs types de météorites. Elles sont classées selon leur composition, leur origine, leur formation et leur évolution. Mais je ne m'étendrai pas sur ce sujet pour l'instant, les météorites étant le thème d'un prochain article !

    Voilà, j'espère avoir fait au mieux pour vous présenter ces roches venues de l'espace !
     

    infographie-comparaison-comte-astroide-mtorite-Tim-Lillis
     
    Dossier réalisé par ALEXIS GIACOMONI

    Tags Tags : , , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :